Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Handball N1M (5ème journée) GSMH-Guc – Villeneuve-Loubet 28-32

Par • 11 Nov, 2010 • Catégorie: A la une, Basket/Hand/Volley

Les handballeurs martinero-grenoblois ont longtemps été en tête avant de s’écrouler en toute fin de match, enchainant sur une cinquième défaite consécutive.

A Saint-Martin-d’Hères, halle Pablo Neruda, Villeneuve-Loubet bat GSMH-Guc 32-28 (mi-temps : 12-15). Arbitres : MM. Jacoutot et Mazilleu.

GSMH-Guc. Gardiens : Sékiou (5 arrêts en 30′), Cumin (8 arrêts en 30′). Marqueurs : N’Doye (4), Szymczyk (6), Coute (3), Dei Negri (2), Acquevillot (5), Karabatic (7 dont 2 pen.), Mayola (1) . Entraîneur : Jasmin Djukanovic.
Villeneuve-Loubet. Gardiens : Maziane (13 arrêts en 59′), Saaidi. Marqueurs : Chibaudo (4), Curabet (2), Lasserre (1), Parent (3), Pavel (6), Belliard (8), Chauvin (8 dont 2 pen.). Entraîneur : Sylvain Fresy.

Pendant 49 minutes, le GSMH-Guc aura donné l’illusion qu’il était un patient guéri des maux qui ont plombé son début de saison. Les retours de quelques joueurs clés et surtout la première apparition de Karlo Karabatic ont fait clairement du bien. Aligné devant la défense sur les phases défensives et le plus souvent à l’aile en attaque, le Croate ne fut pas étranger à l’entame canon des partenaires de Sékiou.
Un cran au-dessous physiquement et techniquement, les pensionnaires de Neruda compensèrent par une envie et une agressivité de tous les instants, souvent sous les commandes d’un Coute meneur de défense de qualité. Sékiou puis Cumin se chargeaient de palier aux quelques failles apparentes et offensivement les Isérois combinaient bien et variaient le jeu avec notamment un Acquevillot vif et aérien.
Si Villeneuve-Loubet confondait souvent vitesse et précipitation et manquait parfois de réussite en touchant 5 fois du bois lors du premier acte, le faible mais très bon public de Neruda ne s’y trompait pas en encourageant la bonne performance de ses troupes.
5-0 après 6 minutes de jeu, 9-5 à la moitié de la première période et encore 15-12 à la mi-temps : Grenoble faisait la course en tête, n’ayant jamais moins de deux longueurs d’avance.
Seulement un match ne dure pas 49 minutes. Si N’Doye et Szymczyk, notamment, permettaient aux locaux de rester en tête au début du second acte, Villeneuve-Loubet finissait par égaliser grâce à Pavel. Dans la foulée, le GSMH-Guc évoluait en double supériorité numérique, sans parvenir pourtant à reprendre les devants. Le début de la fin. Les Isérois déjouaient complètement dans les dernières minutes, excès d’individualisme et trous en défense permettant aux visiteurs de s’échapper pour ne plus se faire reprendre. 11 minutes catastrophiques qui dénaturaient totalement la performance d’ensemble d’un collectif la tête sous l’eau en ce début de saison.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire