Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Handball N1M (7ème journée) GSMH-Guc – Massy 21-34

Par • 11 Nov, 2010 • Catégorie: A la une, Basket/Hand/Volley

Dominés d’un bout à l’autre de la rencontre, les handballeurs grenoblois enchaînent sur une septième défaite consécutive et ne confirment pas les progrès apparus lors des dernières rencontres.

A Saint-Martin-d’Hères, Halle Pablo Neruda, Massy bat GSMH-Guc 34-21 (mi-temps : 14-8). Arbitres : MM. Brianceau et Monllor.

GSMH-Guc. Gardiens : Sekiou (8 arrêts en 44′) Cumin (2 arrêts en 16′). Joueurs : Bendjaballah (3/6), Dei Negri (0/4), N’Doye (1/3), Gaulin (1/1), Karabatic (4/8), Acquevillot (4/8), Chabert (4/8 dont 3/3 sur pen.), Szymczyk (2/4), Isabelle (2/4), Coute (0/2). Entraîneur : Jasmin Djukanovic.

Massy-Essonne. Gardiens : Alaimo (17 arrêts en 59′), Leconte (0 arrêt en 1′). Joueurs : Lamy (6/9), Vizio (5/9 donc 4/6 sur pen.), Humbert (3/3), Cramoisy (6/8 dont 1/1 sur pen.), Dumoulin (1/1), Thiero (0/1), Tison (2/2), Carnier (4/6), Tricot (3/5), Caron (4/6).Entraîneur : Armand Steiger.

Et si le plus inquiétant dans cette défaite était la résignation dont a fait preuve l’équipe de Jasmin Djukanovic lors du dernier quart d’heure du match, qui a plus tenu de la rencontre amicale entre ses revues d’effectif et le manque d’agressivité côté grenoblois.
La seule ébauche de rébellion des coéquipiers de Samy Bendjaballah avait eu lieu quelques minutes auparavant, au retour des vestiaires. Dans le sillage de leur capitaine, de Karlo Karabatic et d’une défense très haute, avec plusieurs individuelles, les pensionnaires de Neruda avaient tenté d’enflammer le match. Revenus à 4 longueurs de Massy (15-19 à la 40′), ils obtenaient même plusieurs opportunités de réduire encore l’écart mais les gâchaient par excès de précipitation.
La première période avait déjà été totalement à l’avantage des Massicois. Le GSMH-Guc ne trouvait ainsi le chemin des filets qu’à trois reprises lors des 21 premières minutes, butant sur l’imperméable défense francilienne et sur la barrique Alaimo dans un grand soir, qui avortait à lui tout seul plusieurs contres isérois en fin de premier acte. Le manque de fluidité et de puissance des Alpins faisaient le reste.
Défensivement, les Martinérois étaient aussi à la peine, notamment face au pivot Carnier qui marquait finalement peu mais qui créait moult brèches pour ses partenaires et provoquait quelques pénaltys (dont un stoppé anecdotiquement par Cumin).
Massy était sans doute un cran au-dessus ce samedi soir mais la manière est inquiétante. Grenoble, en mode GF38, n’a toujours pas gagné cette année et voit ses concurrents pour le maintien s’échapper de plus en plus inexorablement. Le retour récent de Bendjaballah, même si physiquement il semble souffrir de 1000 maux, peut faire du bien pour la suite. Le talent de Karabatic aussi même si pour l’instant le Croate joue sur courant alternatif, capable de quelques actions de classe mais aussi du pire dans le jeu. Mais c’est avant tout mentalement que semble devoir se faire le déclic et plus vite les Martinero-grenoblois prendront leur(s) premier(s) point(s), plus vite leur éventuelle remontée pourra commencer.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire