Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Pro D2 (2e journée) Tarbes – FCG 25-19

Par • 12 Nov, 2010 • Catégorie: Rugby

Deuxième défaite consécutive pour des rugbymen grenoblois beaucoup trop indisciplinés et qui se consoleront avec le point de bonus défensif.

A Tarbes, stade Maurice-Trélut, Tarbes bat Grenoble 25-19 (mi-temps : 15-6). Arbitre : M. Vallin (Auvergne).

Les points pour Tarbes : 1 essai Lacrampe (65′) ; 1 transformation Bourgeois ; 6 pénalités de Fortassin (6′, 18′, 25′, 29′, 40′) et Bourgeois (68′).
Les points pour Grenoble : 1 essai Maréchal (60′) ; 1 transformation Stewart ; 4 pénalités de Stewart (20′, 34, 48′) et Teague (73′).

Cartons jaunes : Driollet (25′, faute technique) et Human (68′, brutalité) à Grenoble.

Tarbes : Etcheverria (cap), Terblanche, Worthington, Caujolle, Bourgeois, (o) Fortassin, (m) Lacrampe, André, Lasserre, Bernad, Domolaïlaï, Stewart, Toetu, Anglade, Hurou.

FCG : Gengenbacher, Daunivucu, Jahouer, Lison (Hunt), Human, (o) Stewart (Teague), Senio, Best, Chaplain, Driollet (Maréchal), Farley, Hulme, Lakepa (Chéron), Lozupone (Bianchin), Mutapcic.

Grenoble n’a pas réussi là où il avait échoué ces dernières années : revenir victorieux de son déplacement tarbais. Les circonstances exigeaient pourtant un résultat positif pour les partenaires de Farley, défaits sur leur pelouse pour l’ouverture du championnat. Seul le point de bonus défensif reviendra dans les Alpes.
La faute à trop d’indiscipline (notamment deux jaunes pour Driollet et Human), à une première période ratée et à un manque de réalisme global alors que les opportunités de faire gonfler le score n’ont pas manqué ne serait-ce que cet en-avant de Best alors qu’il ne lui restait plus qu’à aplatir en terre promise (53′).
Les Grenoblois ont pourtant répondu présent en conquête, dans un secteur en net progrès par rapport au précédent match. Après une entame délicate, mis à mal notamment par le pied de Fortassin, ils sont même parvenus à prendre l’avantage au score après qu’un enchaînement Bianchin-Maréchal conduise ce dernier derrière la ligne (15-16).
Les Tarbais ne mirent alors pas 5 minutes pour reprendre les choses en main et faire la course en tête jusqu’à la fin.
Il reste encore beaucoup de travail aux joueurs de Corrihons et Bégon, notamment dans la mise en place du jeu collectif. Mais le temps presse. La venue de Carcassonne samedi prochain s’annonce déjà décisive pour s’éviter une crise qui ferait désordre vu les ambitions du club de Marc Chérèque.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire