Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Pro D2 (6ème journée) Lyon OU – FCG 39-20

Par • 13 Nov, 2010 • Catégorie: Rugby

Largement surclassés par le voisin lyonnais, les rugbymen grenoblois s’inclinent lourdement à Gerland et confirment ainsi leur difficile début de saison.

A Lyon, stade Gerland, Lyon bat Grenoble 39-20 (mi-temps : 20-3). Arbitre : M. Boyer (Midi-Pyrénées).

Les points pour Lyon : 5 essais de Salobert (33′), Loursac (37′), Hehea (42′), Sukanaveita (60′), Montagnat (65′) ; 4 transformations de Loursac (33′, 37′, 60′), Montagnat (65′) ; 1 pénalité de Loursac (15′); drop de Sadourny (7′).
Les points pour Grenoble : 2 essais de Maréchal (55′), David (70′) ; 2 transformations de Dalla-Riva (55′, 70′) ; 2 pénalités de Teague (13′), Dalla-Riva (51′) .

Évolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 13-3, 20-3 – mi-temps – 25-3, 25-6, 25-13, 32-13, 39-13, 39-20
LOU : Loursac (Montagna, 64′) – Balley, Wakanivuga, Sukanaveita (Raffault, 68′), Ratuvou – (o) Sadourny, (m) Salobert (Nicoud, 54′) – Abraham, Manta, N’Zi – Vigouroux, Hehea (Short, 59′)– Toleafoa (Castellina, 34′), Taukafa (Testa, 64′), Balan.

FCG : Teague (Dalla-Riva, 45′) – Human, Hunt, Jahouer, Daunivucu (O’Connor, 61′)- (o) Gengenbacher, (m) Senio (Pellissié, 66′) – Driollet (Bernard, 56′), Kietaka, Maréchal – Farley (cap.), Veyret (Best, 52′) – Mutapcic (David, 52′) , Bianchin (Lozupone, 2′-14′ puis 29′-33′ puis 56′), Chéron (Lakepa, 34′).

A défaut d’avoir pour le moment un vrai public estampillé rugby, Lyon a sans conteste déjà une équipe de qualité. Ce qui n’est pas vraiment une nouveauté. Rythme élevé, multiplication des temps de jeu, conquête dominatrice : le LOU a fait souffrir de mille maux ses visiteurs d’un soir à Gerland. Avec une finition au niveau, les joueurs de Saint-André auraient pu tuer le match lors de la première demi-heure.
Grenoble a confirmé de son côté toutes les lacunes déjà apparues cette saison contre des adversaires de moindre envergure. Les fondamentaux, pour résumer, restent très perfectibles, le jeu au pied a été lacunaire et les qualités des lignes arrières sont restées bien discrètes à Gerland.
A Lyon, on a surtout vu ce qui sépare un vrai candidat à la montée d’une équipe encore moyenne pour le moment. La saison est peut-être encore longue mais l’écart qui sépare le FCG du gotha de Pro D2, incarné par le LOU, semble encore abyssal.

Le début de match était compliqué pour les Grenoblois avec beaucoup de casse et une grosse pression imposée par un LOU très joueur dans le sillage de son demi d’ouverture Sadourny qui claquait un drop pour l’ouverture du score. Heureusement pour le FCG, les Lyonnais se rataient sur quelques finitions, notamment Manta qui laissait échapper le ballon alors qu’il ne lui restait plus qu’à aplatir.
Bousculés en mêlée, encore un peu fébriles en touche, les joueurs de Corrihons manquaient cruellement de munitions. Ils profitaient toutefois d’une faute de Hehea lors d’une de leur rare incursion dans le camp adverse pour égaliser grâce à une pénalité de Teague.
Mais l’accalmie était de courte durée, le FCG subissant dans la foulée à nouveau les vagues des locaux. Mais seule une pénalité de Loursac alimentait le score côté rhodanien.
Grenoble retrouvait quelques couleurs en insistant dans l’axe…mais c’est Lyon qui inscrivait le premier essai du match après une récupération et un contre ultra rapide de Salobert. Dans la foulée, Loursac était à la conclusion d’un mouvement de grande envergue initié par Sadourny. Pas immérité pour le LOU même si n’intervenant paradoxalement pas pendant leur gros temps fort.
Hehea, en bout ligne, enfonçait définitivement le clou dès le retour des vestiaires. Grenoble s’escrimait alors à adoucir la pilule. Maréchal, en sautant très intelligemment au-dessus d’un regroupement, inscrivait même un essai. Mais Lyon profitait des largesses de la défense iséroise pour assoir sa domination dans une fin de match débridée marquée par des essais de Sukanaveita et Montagnat côté lyonnais et David côté alpin.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire