Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Pro D2 (journée 11) FCG – US Oyonnax 19-16

Par • 20 Nov, 2010 • Catégorie: Rugby

Ouf ! Une pénalité de Dalla-Riva à la sirène offre une victoire quasi inespérée à un FCG derrière au score durant toute la partie mais qui a offert 20 dernières minutes de bonne qualité.

A Grenoble, Stade Lesdiguières, Grenoble bat Oyonnax 19-16 (mi-temps : 6-13). Arbitre : M. Boyer (Midi-Pyrénées). 6500 spectateurs environ.

Les points pour Grenoble : 1 essai de Best (60′) ; 1 transformation de Dalla-Riva (60′) ; 4 pénalités de Dalla-Riva (12′, 25′, 63′, 80′).

Les points pour Oyonnax : 1 essai de Naves (19′) ; 1 transformation de Thuries (19′) ; 3 pénalités de Thuries (6′, 28′), Bouillot (53′).

Évolution du score : 0-3, 3-3, 3-10, 6-10, 6-13 – mi-temps, 6-16, 13-16, 16-16, 19-16.

FCG : Dalla-Riva – Dupont, Hunt, Jahouer, O’Connor – (o) Stewart (Gengenbacher), (m) Senio (Pelissié) – Best, Chaplain, Bernard (Driollet) – Farley (cap.), Veyret (Kietaka) – Edwards (Chéron), Bianchin (Lozupone), David (Mutapcic).

Oyonnax : Bouillot – Bonnefond, Pune, N’Goma, Naves – (o) Thuries, (m) Pic (Authier) – Marth, Monzeglio (Fono), Laurent – Beukes (cap.), Nemecek (Fevre) – Volschenk (Minassian), Ferrer (Humbert), Rapant (Menotti).

Cyril Veyret l’avait annoncé : le FCG ne pouvait plus se permettre ne serait-ce qu’un match nul à domicile. Le jeune deuxième ligne grenoblois a été entendu par ses coéquipiers qui se sont arrachés pour aller chercher un succès qui semblait devoir leur échapper.
Très maladroits face à la meilleure défense du championnat, avec de nombreux en-avant lors de situations favorables et un Dalla-Riva moins en réussite que d’habitude dans ses tentatives, les joueurs de Corrihons et Begon ont compté jusqu’à 10 points de retard à une vingtaine de minutes de la fin du match.
Et ils ont réagi, dans le sillage d’un Best toujours aussi guerrier et d’une nouvelle charnière Pelissié/Gengenbacher beaucoup plus dynamique et qui a su mettre du rythme lors du gros temps fort isérois.
On retiendra le résultat. On retiendra le mental des hommes de Landreau. Mais le couperet n’est vraiment pas passé loin des rugbymen grenoblois toujours en vie dans leur championnat mais qui n’ont pas encore convaincu de leur capacité à vraiment jouer les premiers rôles cette saison.

Globalement au niveau pendant toute la partie, le pack grenoblois se faisait toutefois chahuté sur la première mêlée de la partie : Oyonnax n’était pas loin d’inscrire un essai dans la foulée mais se contentait d’une pénalité de Thuries des 22 mètres après une faute d’Edwards (0-3).
Malgré quelques approximations, le FCG réagissait bien et était récompensé par une pénalité de Dalla-Riva pour l’égalisation (3-3). Mais une double faute de mains de Dalla-Riva puis Jahouer aboutissait à un essai de Naves pour les visiteurs (3-10).
Les buteurs des deux équipes alimentaient très légèrement le score (6-13) mais la fin du premier acte était surtout marqué par la maladresse des locaux avec une pénal-touche très mal négociée et deux pénalités manquées par l’arrière grenoblois.
Le FCG repartait avec de biens meilleures intentions en 2ème mi-temps mais toujours autant de maladresse avec de nombreux ballons lâchés dans des bonnes situations. Dalla-Riva manquait une nouvelle tentative de peu et le manque de vitesse et d’imagination de la charnière alpine laissait craindre le pire surtout que Bouillot rajoutait trois points pour Oyonnax (6-16).
Mais le FCG n’abdiquait pas. Le coaching faisait du bien et les efforts des pensionnaires de Lesdiguières étaient récompensés par un essai de Best sous les poteaux après une première percée de Hunt, très présent dans ce second acte (13-16). Dans la foulée, Dalla-Riva retrouvait sa précision et sanctionnait un hors jeu des Bugistes (16-16).
Grenoble poursuivait son temps fort mais renouait avec ses mauvaises habitudes : Kietaka jouait mal un 3 contre 1 avec une mauvaise transmission pour O’Connor. Tournant du match ? Cela en prenait le chemin après que l’arbitre accorde une pénalité à Oyonnax mais Bouillot gâchait l’offrande.
La dernière munition était finalement pour les locaux après que Farley soit allé gagner une pénalité. Dalla-Riva ne manquait pas l’occasion d’offrir un succès aussi précieux qu’inespéré. Mais que ce fut laborieux pour le FCG.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire