Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Handball N1M (journée 9) GSMH-Guc – Nîmes 34-30

Par • 22 Nov, 2010 • Catégorie: Basket/Hand/Volley

Les handballeurs martinero-grenoblois ont décroché leur premier succès de la saison aux dépens de la réserve Nîmes.

A Saint-Martin d’Hères, Halle Pablo Neruda, GSMH-Guc bat Nîmes 34-30 (mi-temps : 17-18). Arbitres : MM. Fakir et Safa.

Pour Grenoble. Gardiens : Sekiou (9 arrêts en 53′), Cumin (1 arrêt en 7′). Joueurs : Bendjaballah (3), Chabart (7 dont 3 pen.), N’Doye (4), Dei Negri (1), Isabelle (4), M’Bithe, Karabatic (2/4), Acquevillo (7), Szymczyk (2), Coute (4). Entraîneur : Jasmin Djukanovic.

Pour Nîmes. Gardiens : Mansuy Ferre (13 arrêts en 60′). Joueurs : Romero (6), Chekhar (7), Juvenel (5), Gillon (1), Edgar (3), Bonin (1), Durand (3), Mouret (4).

Il était temps. Après huit défaites de rang en championnat et une en coupe de France, l’équipe de Djukanovic est enfin parvenue à trouver le chemin du succès. Ce fut laborieux, notamment au cours d’un premier acte où les pensionnaires de Neruda ont reproduit quelques unes des erreurs habituelles à domicile depuis le début de saison : fébrilité sur certaines phases offensives, manque d’agressivité en défense. Nîmes atteignait ainsi la pause avec une petite longueur d’avance. Un écart minime mais inquiétant, les Isérois montrant souvent des signes de fléchissement lors des fins de match.

Mais les partenaires de Bendjballah ont en partie retrouvé l’état d’esprit qui faisait leur force lors des années précédentes. Dans le sillage de Chabert et Acquevillo efficace en attaque et d’une défense beaucoup plus imperméable, le GSMH-Guc s’accrochait, prenait la tête puis creusait même un petit écart de trois buts à un quart d’heure du terme de la partie. Sekiou se fendait alors de plusieurs parades décisives pour mettre à son équipe de garder son avance.
Prochain match dans deux semaines, à Folschviller, pour enchaîner et enfin créer une dynamique positif après ce début de saison cauchemardesque.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire