Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Handball Andy Sekiou : « On ne lâchera rien »

Par • 8 Fév, 2011 • Catégorie: A la une, Basket/Hand/Volley

Énorme dans ses cages face à Nice, le gardien du GSMH-Guc veut encore croire aux chances de maintien de son équipe.

Andy, mission accomplie contre Nice ?
« Oui cette victoire nous fait du bien au moral. On comptait vraiment sur ces trois points vu notre positionnement au classement où on est clairement en difficulté. C’est dommage, notre mauvais début de saison nous plombe car on voit qu’on est pas pas à notre place. On l’a encore prouvé ce soir contre une équipe de Nice qui tient la route. Dès qu’on est agressif en défense et qu’on arrive à jouer vite en attaque, on fait tout de suite la différence et ça paye. »

Cette agressivité a-t-elle été la clé de votre succès contre le Cavigal ?
« C’est notre jeu : il faut qu’on soit très agresssif en défense de façon à monter les ballons rapidement car attaque placée, on a toujours un peu de mal et ce n’est pas bon pour nous de trop avoir à jouer de cette façon. Face à Nice, cela s’est bien passé pour nous à ce niveau là, il va maintenant falloir continuer de la même façon. »

Comment expliques-tu votre inconstance avec par exemple la nette défaite contre Hazebrouck il y a peu ?
« Hazebrouck est un mauvais exemple car c’est vraiment une grosse écurie. Leurs joueurs s’entraînent deux fois par jour, ils étaient physiquement très au-dessus de nous. Ce n’est à la limite pas grave de perdre contre ce genre d’équipes. Par contre, c’est vrai que l’on est déjà passé au travers contre des formations un peu plus à notre portée. Samedi, on reçoit Villepinte, qui est dernier au classement. Là, on se devra obligatoire de gagner. On est dos au mur mais on y croit encore. Le score face à Nice est révélateur, on ne va rien lâcher, se battre jusqu’au bout. »

C’est cet aspect mental, justement, qui vous a permis de bien rester dans le match contre Nice même quand ces derniers ont pris temporairement l’ascendant ?
« C’est vrai qu’on a eu une fin de première mi-temps difficile avec une double infériorité numérique qui leur a permis de passer devant. Mais on est bien revenu dans le match derrière. C’est évidemment très bon signe de ne pas avoir lâché. Les gars ont les crocs, envie de se battre et ce succès nous a fait vraiment du bien au moral. »

Sur le même sujet :
Compte-rendu du match

Crédit photo : GSMH-Guc

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire