Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Pro D2 (journée 22) Colomiers – FCG 22-22 (28/02/2011)

Par • 28 Fév, 2011 • Catégorie: Rugby

Nouveau coup d’arrêt pour les joueurs du FCG qui ne décrochent que le nul chez un mal classé et voient Albi s’échapper à une semaine d’une confrontation décisive s’ils veulent encore accrocher la deuxième place.


A Colomiers, stade Michel Bendichou, Colomiers et Grenoble 22-22 (mi-temps : 13-6-). Arbitre : M. Cloute (Béarn). 1500 spectateurs.

Les points pour Colomiers : 1 essai Tourtoulou (7′) ; 1 transformation Hernandez ; 5 pénalités Hernandez (3′, 40′, 52′,69′, 75′).

Les points pour Grenoble : 1 essai Stewart (44′) ; 1 transformation Stewart ; 5 pénalités Stewart (11′, 18′, 42′, 61′, 64′).

Évolution du score : 3-0, 10-0, 10-3, 10-6, 13-6 – mi-temps – 13-9, 13-16, 16-16, 16-19, 16-22, 19-22, 22-22.

Carton jaune : Alexandre (68′) à Grenoble.

Colomiers : Couzier (Saout, 25′)– Goneva, B. Martin, Lassalle (Couzier, 25′, Lafforgue, 45′), Bakaniceva (Inigo, 64′) – (o) Hernandez, (m) Culinat – Toutoulou, Foucras (Bortolaso, 69′), Berneau (cap.), Caisso, Mémain (Cholley, 50′) – Roux, Rallier (Bortolucci, 55′), Zanon.

FCG : Dalla-Riva (Teague, 72′) – Daunivucu, Aguillon (H. Dupont, 57′), Hunt, Jahouer – (o) Stewart, (m) Pelissié (Senio, 65′) – Alexandre, Kietaka (Chaplain, 55′), Bernard – Farley (cap.), Hulme – Edwards (Chéron, 50′), Bianchin (Bouchet, 61′), David (Mutapcic, 50′).

Dominés devant, maladroits derrière, les Grenoblois ont clairement manqué leur rendez-vous à Colomiers et ne peuvent se satisfaire du match nul décroché. Seul Pau n’ayant pas pris de points à Bendichou cette saison, l’objectif du FCG était clairement la victoire.
La première mi-temps fut de mauvaise qualité. S’appuyant sur son pack, Colomiers prenait le large d’entrée et sans la malchance de son buteur, qui trouvait deux fois le poteau, l’écart aurait pu être bien plus important au moment de rentrer aux vestiaires (13-6).
Stewart était au contraire (encore) dans un bon jour aussi bien au pied que dans le jeu et le second acte confirmait que l’ouvreur alpin est LE joueur décisif du moment. Un essai et trois pénalités du 10 permettaient en effet à Grenoble de prendre les devants dans une partie qu’il semblait désormais maîtriser. Mais l’exclusion temporaire d’Alexandre et une prise de risque inutile de Teague, qui tentait une relance suicide de ses 22, changeaient la donne. Colomiers parvenait à égaliser et obtenait un nul largement mérité. Pour le FCG, la copie est à revoir. Dès Albi si possible, histoire de s’offrir une fin de saison régulière moins tendue.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire