Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Boxe Myriam Dellal impressionne (23/03/2011)

Par • 23 Mar, 2011 • Catégorie: A la une, Divers

Le nombreux public (500 personnes) présent à Malherbe vendredi dernier a pu assister à un gala de qualité où style et punch étaient au rendez-vous. Dellal, qui se préparait à son championnat de France, a fait le show.

Les combats amateurs, d’un excellent niveau, donnèrent le ton de la soirée. Mention particulière pour le boxeur Hambli (Montbéliard) qui a régalé l’assistance par sa boxe fluide, précise et rapide. Le combat entre Gilet (Grenoble) et Belhacene (Aix-en-Provence) fut également fort applaudi, les deux pugilistes offrant un combat de guerriers, se rendant coup pour coup durant les trois rounds de trois minutes. Coté féminin, Sophie Revel (Albertville) exécuta dès le 1er round sa malheureuse adversaire.
Après un entracte musical sous le rythme des guitares des Gypsis Spirit et David El Gitano, les combats pouvaient reprendre. Le combat entre le Grenoblois Nicolas Dion et Bouamama Kada, champion du monde de boxe thaï, a permis de voir une belle opposition de style. Dion a finalement trouvé la faille de son opposant en esquivant ses directs pour contre-attaquer par des séries courtes à la face. La victoire de Dion est de bonne augure pour la suite de sa saison : le sociétaire du Ring Grenoblois doit prochainement défendre les couleurs de la nouvelle Calédonie lors des Jeux du Pacifique.
Le 1er combat professionnel de la soirée, qui opposait les 2 puncheurs Johann Carteret (Grenoble) et Harsour Babayan, a tenu toutes ses promesses. L’Isérois goutait à la terrible gauche du boxeur de Blagnac dès le 1er round et vacillait, obligeant l’arbitre à le compter. Carteret courageux reprenait le combat et prenait progressivement le dessus jusqu’à s’imposer aux points.
Le combat de Myriam Dellal déchainait un public féminin venu nombreux encourager la nouvelle recrue du Ring Grenoblois. Face à Cynthia Godbillon (Marseille), Dellal entamait le combat prudemment, se méfiant des larges crochets de la gauchère phocéenne. Au 2ème round une série envoyait Godbillon au tapis, ainsi qu’au 3ème et 4ème. Mais il fallut attendre le 5ème round pour que l’arbitre mette fin au calvaire d’une Marseillaise saoulée de coups et soutenue par l’arbitre pour regagner définitivement son coin.

Crédit photo : Francesco Carella

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire