Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Rugby Pro D2 (25ème journée) FCG – Auch 37-6 (27/03/2011)

Par • 27 Mar, 2011 • Catégorie: A la une, Rugby

Victoire bonifiée des rugbymen grenoblois qui ont mis une mi-temps à prendre la mesure de leur adversaire et des conditions météos avant de s’envoler.

A Grenoble, stade Lesdiguière, Grenoble bat Auch 37-6 (mi-temps : 13-3). Arbitre : Sébastien Clouté. 4000 spectateurs environ.

Les points pour Grenoble : 3 essais de Human (11e), Daunivucu (67e, 70e) ; 2 transformations de Stewart (12e, 68e) ; 5 pénalités de Stewart (28e, 40e, 51e, 57e, 63e) ; 1 drop de Gengenbacher (80e).

Les points pour Auch : 1 pénalité de Dut (54e) ; 1 drop de Dut (15e).

Carton jaune : Kwarazfelia (35e) à Auch.

Évolution du score : 7-0, 7-3, 10-3, 13-3 – mi-temps – 16-3, 16-6, 19-6, 22-6, 29-6, 34-6, 37-6.

Grenoble : Gengenbacher – Human, Jahouer (Aguillon, 59e), Hunt, Daunivucu – (o) Stewart (Dalla-Riva, 69e), (m) Pélissié (Senio, 44e) – Talasinga (Chaplain, 64e), Maréchal (Veyret, 49e), Bernard – Farley (cap.), Hulme – Edwards (Lakepa, 48e), Bianchin (Bouchet, 72e), Mutapcic (David, 65e).

Auch : Peluchon – Acebes (Butonibuavelu, 61e), Bastelica, Paterson, Ascarat – (o) Dut (Duffau, 64e), (m) Clarac – Medves (cap.), De Pauw (Menkarska, 38e-45e puis Saint-Lary, 65e), Rongieras – Etchegaray (Lacroix, 61e), Tapasu – Kwarazfelia (Menkarska, 58e), V. Campo (Casals, 58e), Magnan (Nerocan, 61e).

On attendait beaucoup de cette rencontre entre deux des équipes en forme du championnat. D’autant plus que les résultats de samedi – notamment la défaite de Mont-de-Marsan à Aix-en-Provence – ouvraient des perspectives intéressantes aux deux formations. Grenoble pouvait assoir sa place sur le podium, Auch se rapprocher un peu plus des places qualificatives pour les demi-finale.
Finalement le « choc » a accouché d’une souris. La faute, en très grande partie, à des conditions atmosphériques qui n’ont pas arrangé le travail des 30 acteurs. La fine mais ininterrompue pluie, invitée de dernière minute dans la capitale des Alpes, changeait en effet la donne de la rencontre. Moins d’intentions dans le jeu, beaucoup de maladresses des deux côtés : le spectacle n’a pas franchement été au rendez-vous à Lesdiguières, même si la seconde période a été un peu plus riche à ce niveau là.
Au petit jeu de gagne-terrain et de la bataille des packs et des rucks, c’est le FCG qui s’en est finalement le mieux sorti. Les locaux ont usé petit à petit les joueurs de Sarraute avant de porter plusieurs estocades dans le dernière tiers de la partie. Auch n’avait pris qu’un seul essai en 2011 et gardait son en-but inviolé depuis huit rencontres. Il en a encaissé 3 en 80 minutes face à la meilleure attaque du championnat.
Le premier intervenait après une dizaine de minutes de jeu. Malgré énormément d’approximations dans son jeu, le FCG dominait et profitait du travail de ses avants, suite à plusieurs pénaltoches et une mêlée, pour faire sauter le verrou auscitain. Après un gros travail de Tukino, Pelissié, encore une fois très bon dans l’animation du jeu avant sa sortie sur blessure, envoyait son ailier Human derrière la ligne. La réponse des visiteurs ne tardait pas avec un drop opportuniste de l’ancien de la maison Dut. Le jeu au pied de déplacement de Stewart – par ailleurs irréprochable sur ses pénalités – laissait à désirer en cette première période. Les nombreux ballons lachés et/ou rendus ne favorisaient pas non plus les mises places offensives. On assistait avant tout à un gros combat en conquête, l’alignement isérois se signalant d’ailleurs par sa fébrilité avec pas moins de quatre lancers en touche perdus au cours du premier acte. En revanche la mêlée faisait plus que jeu égal face à son opposante pourtant redoutée.
La défense d’Auch, malgré beaucoup d’indiscipline, limitait la casse, y compris pendant le jaune de Kwarazfelia. Mais à force de plier, les visiteurs allaient finir par rompre. Complètement sous pression en seconde période, ils prenaient d’abord plusieurs pénalités de Stewart – Dut y répondant en une occasion, avant d’encaisser coup sur coup deux essais de Daunivucu, le second étant d’ailleurs entaché d’un léger en-avant.
Dans un ultime baroud d’honneur, Auch investissait les 22 mètres adverses mais le FCG défendait vaillamment son point de bonus offensif difficilement acquis. Le dernier mot revenait même à Gengenbacher qui claquait un drop à la sirène.

Crédit photo : Peppino

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire