Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Reichel : Interview de Nicolas Helmer avant le début des play-offs

Par Tanguy Hamon • 6 mai, 2011 • Catégorie: A la une, Rugby

Après une saison régulière plus que réussie (premier de poule avec quatorze victoires en dix huit matchs), les Reichel du FCG affronteront dimanche (14h, Beaurepaire) leurs rivaux du LOU, pour le compte des huitièmes de finale du championnat de France. Rencontre avec Nicolas Helmer, demi de mêlée des jeunes Rouge et Bleu.

 

Avant de parler du match de dimanche, peux-tu nous décrire ton parcours et nous expliquer comment es-tu arrivé au FCG ?
« J’ai attaqué le rugby à quatre ans et demi à Vizille où j’ai joué jusqu’à 16 ans. Le FCG m’a ensuite contacté alors que j’évoluais au pôle régionale et j’ai rejoint le club en deuxième année de cadets. J’ai joué deux ans en Crabos et cette saison est ma première en Reichel. »

Quel regard portes-tu justement sur la saison en cours et sur votre phase régulière, où vous terminez premier de poule ?
« On fait une très très bonne saison. Aucune équipe n’est venue prendre un point à la maison et on a fait une très grosse perf’ à Toulon (victoire 28-16), qui nous installe à la première place. Après, il fallait battre les équipes plus faibles, ce qu’on a fait. Rien n’était joué à la mi-saison où six équipes se tenaient dans un mouchoir de poche, mais on a réussi quand même à s’assurer de la première place un match avant la fin. Après on se déplace à Montpellier plus tranquillement et on leur laisse inconsciemment le match. Cette saison est une grosse satisfaction. »

Quels sont tes sentiments et ceux de l’équipe avant de jouer le LOU dimanche ?
« On y va super motivé ! On se dit que c’est peut être notre dernier match tous ensemble et personne ne veut que ça s’arrête, car on est un super groupe. La rivalité entre les deux équipes en Pro D2 ne nous touche pas, car on a déjà notre histoire avec eux chez les jeunes. Ils avaient sorti les Reichel et les Crabos en phase finale il y a deux ans, donc la rivalité existe déjà. On est très revanchard car plus de la moitié de l’équipe de cette année était là en Crabos. Je pense qu’il y aura du monde pour venir voir ce match. »

Y a-t-il un objectif de fixé avant le début des phases finales ?
« Non, on va prendre les matchs un par un. Tous les matchs seront difficiles et nos entraineurs nous disent bien que cela pourra se jouer sur une erreur, que tout peut arriver. »

Du fait de votre première place, le FCG est-il un des favoris au titre ?
« Je ne pense pas qu’on soit au dessus. Tout se joue à chaque match et des équipes comme Toulouse ou Toulon renforcent leurs équipes pour les phases finales. Nous, on garde la même équipe et le fait d’être une bande de copains peut être un plus lors d’un match accroché. »

Personnellement, y a-t-il une équipe que tu aimerais rencontrer ?
« Lyon, ca me va très bien ! C’est une équipe que je n’aime pas par rapport à ce qu’elle nous a fait. Au début, on devait jouer Tarbes, mais j’ai été très content de savoir que ce serait finalement le LOU. C’est une motivation supplémentaire. »

Pour en savoir plus :
Le match se déroulera au stade municipal Docteur G.Barbier de Beaurepaire.
Le même jour se déroulera le huitième de finale des Crabos du FCG, face au Stade Francais. Coup d’envoi à 15h00 à Chagny (Saone et Loire, stade Gille Pothier).

Crédit photo : fcgrugby.com

Partagez :
  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • email
  • PDF
  • Twitter
  • Wikio FR

Enregistrer un commentaire