Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Fabien Gengenbacher : « Bordeaux nous ressemble »

Par Tanguy Hamon • 12 mai, 2011 • Catégorie: A la une, Rugby

Le FCG s’apprête à jouer dimanche, à 15 heures, à Lesdiguères, la demi-finale du championnat de Pro D2. A quelques jours de cette première marche vers l’accession au Top 14, Fabien Gengenbacher nous livre ses impressions.

Fabien, quel bilan tires-tu de la saison régulière écoulée ?
« Comme on a pu le voir, on a eu besoin de temps pour se mettre en place. Une période d’adaptation nous a été nécessaire car de nombreux changements au sein de l’effectif avaient été effectués durant l’inter-saison. Nous avons ensuite trouvé nos marques et je pense qu’il n’y a rien à redire sur la phase retour. On est parvenu à gagner la plupart de nos matchs (seulement deux défaites, ndlr), même quand c’était difficile. On termine seulement à deux points du LOU, on a fait une bonne saison, mais rien n’est terminé. »

Le FCG paraît irrésistible en cette fin de saison. Est-ce que le sentiment est partagé du côté du vestiaire ?
« On a essayé tout au long de la saison d’avoir une progression. Le collectif entier a progressé et fonctionne bien. Maintenant, les matchs sont éliminatoires et les compteurs sont remis à zéro. Notre avenir peut se jouer sur pas grand chose. »

Bordeaux-Bègles est une équipe que vous n’êtes pas parvenu à battre cette saison (16-16 à domicile, 22-25 à l’extérieur). Quels sont les points forts de ce groupe et à l’inverse, sur quels aspects du jeu le FCG devra appuyer ?
« C’est une équipe qui a une grosse conquête, avec une très bonne touche. Ils ont un gros volume de jeu grâce à de nombreuses individualités à tous les postes. Bordeaux nous ressemble, avec un gros paquet devant et de la vitesse derrière. Ils sont aussi solide en défense et seront dangereux. Après, bien sûr qu’ils ont des points faibles et heureusement ! A nous d’être présents en défense et efficaces sur nos ballons d’attaque. »

Plus personnellement, ils est fort probable que tu sois placé à l’ouverture pour cette demie. Si c’est le cas, comment vas-tu appréhender ton match ?
« La blessure de Blair (Stewart, poignet cassé) nous a beaucoup peiné. Il avait trouvé un très bon rythme, notamment dans les tirs aux buts. Il me faut maintenant prendre la suite. J’ai déjà joué une dizaine de matchs à l’ouverture cette saison et on a profité de notre dernier match à Pau (victoire 22-6) pour retrouver les réglages. On devra continuer comme ça pour la suite. Pour moi rien ne change dans mon approche du match. Je dois répondre présent autant en 10 qu’en 15. »

Sur le même sujet :
La double confrontation contre Bordeaux en saison régulière

Crédit photo : fcgrugby.com

Partagez :
  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • email
  • PDF
  • Twitter
  • Wikio FR

Enregistrer un commentaire