Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Andréa Martin : « Ce sera un combat »

Par • 14 Mai, 2011 • Catégorie: A la une, Rugby

Les Crabos du FCG affrontent Pau dimanche (Villeneuve-les-Béziers, 14h) dans le cadre des quarts de finale du championnat. Le troisième ligne aile Andréa Martin nous donne ses impressions avant la rencontre.

Andréa, peux-tu déjà te présenter en quelques mots ?
« J’ai commencé le rugby à l’âge de 5 ans à Valence – mon père et mes oncles pratiquaient, j’y suis donc venu naturellement. Je suis arrivé au FCG l’an passé en tant que cadet deuxième année. J’évolue principalement troisième ligne. J’ai joué un match centre cette saison pour faire un essai. Cela s’est plutôt bien passé mais je préfère évoluer en troisième ligne où j’ai beaucoup plus de repères. »

Pour revenir sur la saison régulière, votre bilan est plutôt bon…
« On a effectivement fait une grosse saison avec pas mal de victoires qu’on est allés arracher avec notre cœur. On perd seulement à Toulon, où on était pas dedans et où on a fait un non match, et à Montpellier lors du dernier match alors que nous étions déjà qualifiés. »

Les play-offs ont également bien commencé avec votre qualification la semaine passée aux dépens du Stade Français…
« On a pourtant fait un match plus que moyen, en étant notamment absent du combat. Nous avons probablement souffert de la pression qui nous a enlevé tous nos moyens. On a heureusement su se réveiller et surtout se montrer très opportuniste en marquant sur pratiquement chacune de nos opportunités. »

Penses-tu que cette qualification va vous permettre de jouer plus relâché désormais et comment l’équipe aborde-t-elle le match face à Pau ?
« En tout cas la semaine d’entraînement s’est mieux déroulée. On a senti moins de pression, l’important était de passer ce premier match. Place à Pau maintenant dont on nous a dit qu’elle était « combattante », forte devant, agressive et qu’elle disposait d’un très bon ouvreur. Ce sera un combat mais on a une culture d’avants, on est préparé à ça et on a très envie d’y faire face. Nous partons dès samedi pour préparer au mieux ce rendez-vous. »

L’objectif est plus que jamais d’aller au bout ?
« On est plutôt dans une optique de prendre les matchs les uns après les autres. Pour le moment, on ne pense qu’à ce quart de finale. Si on veut aller plus loin, il faut le gagner. L’an passé avec les cadets 2 nous avions perdu au stade des quarts, aux tirs au but contre Montpellier. C’était vraiment très difficile à vivre. Il y a deux ans, avec Valence, j’avais perdu au stade des huitièmes. J’espère que cette fois-ci sera la bonne pour accéder aux demies. »

Crédit photo : fcgrugby.com

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire