Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

FCG – Bordeaux-Bègles : les déclarations d’après-match

Par • 15 Mai, 2011 • Catégorie: A la une, Rugby

Déclarations de Fabien Gengenbacher, Andrew Farley, Fabrice Landreau, Marc Chérèque et Marc Delpoux (manager UBB).

Fabien Gengenbacher (demi-ouverture FCG) : « Ce n’est pas notre statut de favoris qui nous a fait perdre. On a réussi à faire une bonne entame, notamment pendant les10 premières minutes. La différence, c’est que Bordeaux est venu 5 minutes dans notre camp en première mi-temps et a réussi à marquer à chaque fois. Au final, c’est ça qui fait la différence.
On a également eu beaucoup de difficultés à avoir des ballons en conquête. Ce n’est pas mentalement que nous avons lâché. Nous sommes des compétiteurs et nous sommes restés dans le match de la première à la dernière minute. Nous sommes tous vraiment très déçus, très abbatus. Surtout que quand on a cherché à jouer plus, on a vu que l’on pouvait créer des brèches. Mais Bordeaux a eu plus de réussite sur ce match. Je pense qu’ils peuvent aller chercher la montée en Top 14. Nous, il faudra nous servir des erreurs de cette saison pour monter l’année prochaine.
»

Andrew Farley (2ème ligne et capitaine FCG) : « Nous avons été beaucoup moins agressifs que les Bordelais, sur les plaquages, les déblayages. Ils ont en plus toujours réussi à gagner la ligne d’avantage en étant plus tranchant sur leurs attaques. Il faudra garder le positif de cette année pour repartir d’un bon pied la saison prochaine. »

Fabrice Landreau (manager FCG) : « Je suis triste mais pas déçu car nous n’avons jamais su trouver la clé pour débloquer la situation, notamment lorsque nous étions en supériorité numérique. On a subi la loi de Bordelais qui ont su marquer sur leurs temps forts. De notre côté, on a montré un peu trop de précipitation après avoir été menés. On a perdu trop de ballons avec des en-avant dont Bordeaux a profité pour placer des contres. On aurait mieux fait de jouer au pied à outrance, au détriment du spectacle. Nous avons voulu recoller trop rapidement, alors que nous avions le temps. Résultat, nous avons commis beaucoup trop de maladresses. Le résultat est logique. Bordeaux a proposé le même match qu’en septembre dernier quand ils étaient venus chercher le nul. L’an prochain, le championnat sera plus relevé donc il faudra être prêt dès les premiers matchs pour viser la première place. »

Marc Chérèque (président FCG) : « Mon sentiment après cette rencontre est que le meilleur moyen de monter en Top 14 est de finir premier. Cette première place sera donc l’objectif la saison prochaine. Je suis vraiment très déçu, on voulait cette victoire devant nos supporters. J’ai trouvé les joueurs un peu inhibés et ce match n’est pas le reflet de notre saison. Le Racing, Agen et le LOU ont tous connu l’échec en phases finales avant de monter, j’espère que nous saurons faire la même chose l’an prochain. »

Marc Delpoux (manager Bordeaux-Bègles) : « On est allé chercher ce succès au mental. Personne ne croyait en nous. Nous nous en sommes nourris pour l’emporter. Nous étions vraiment gonflés à bloc. Je craignais les points forts du FCG, notamment son n°9 et son jeu au pied mais nous avons su les contrer en faisant ce qu’il fallait dans les moments importants du match. Sur l’ensemble de la saison, Grenoble méritait de monter. Pour nous, ce n’est qu’une marche, il faudra encore battre Albi pour atteindre notre objectif. »

Sur le même sujet :
L’analyse du match
Le compte-rendu du match

Crédit photo : Peppino


Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire