Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Résultats du gala de boxe de Clémenceau

Par • 16 Oct, 2011 • Catégorie: A la une, Divers

Ce samedi 16 octobre se tenait le gala de boxe organisé par des associations de Villeneuve. Dans une chaude ambiance, combats amateurs et professionnels se sont enchainés tout en laissant une place aux associations sportives de Villeneuve qui ont pu montrer l’étendue de leur talent.

Outre l’objectif sportif, pour l’association des habitants de La Crique Sud de l’Arlequin, ce gala était le moyen de montrer que « la Villeneuve n’est pas qu’un quartier sensible comme le montre les différents médias mais surtout un quartier à fortes sensibilités culturelle, créative et sportive». L’association Batuka VI a ouvert le bal avec une démonstration de batukada (percussions brésiliennes). Pas à Pass a enchainé avec du hip-hop. Plus tard dans la soirée, le Dojo Grenoblois a présenté le judo et jiu-jitsu brésilien pour finir avec l’association AJC/ABADA-CAPOEIRA avec du Maculélé et de la Capoeira.
La soirée était animée par les Pom-Poms Girls des Alpes et par Ali Djilali (comédien , animateur).

Côté boxe, la soirée a commencé avec des exhibitions de combats amateurs. Les boxeurs locaux Yamin AMMARI, Fethi AMMARI et Giro TCHILINGARIAN ont remporté leur combat à l’unanimité.

Le gala s’est poursuivi avec les combats professionnels en 6 rounds de 3 minutes. Le premier combat qui opposait Yohann CARTERET (ring Grenoblois) et Medhi MANADI (Rumilly) a été le combat le plus indécis. Alors que Yohann dominait les 2 premiers rounds, Medhi encaissait bien les coups. Il commençait à sortir la tête de l’eau dans le 3ème round. Les 3 derniers rounds étaient plus équilibrés mais c’est le Grenoblois qui dirigeait le combat. Medhi esquivait bien les coups et répondait par des attaques placées. Alors que tout le monde s’attendait à un match nul, 2 arbitres sur 4 donnaient Medhi MADANI vainqueur . Cela valut une bronca du public et la révolte de l’entraineur de Carteret.

Réaction de Medhi MADANI après le combat :

« Je suis content de mon combat. Je suis engagé cette saison dans la catégorie des super-moyen, c’était un combat de préparation. Je pense que j’ai bien boxé, Yoahnn est un bon boxeur , un gros frappeur. J’ai marqué des points quand il fallait. »

Réaction de Yohann CARTERET :

« Je manque un petit peu d’entrainement, c’est mon premier combat cette saison dans cette catégorie. Malgré cette défaite, que je ne pense pas méritée, ce que je retiens c’est le plaisir d’avoir boxé. Je manquait de rythme et de cardio pour ce combat. Dès le 2ème round je n’avais plus de jus.»

Les 4 derniers combats étaient à sens unique et se sont tous terminés avant la limite. Omar LAMIRI n’a eu besoin que de 2 rounds pour se défaire du Géorgien Levan GARIBASHVILI.

Ensuite Hakim ZOULIKHA a totalement dominé son adversaire lituanien Tadas JONKUS. Hakim ZOULIKHA remporte son combat en mettant son adversaire KO debout au cours du 3ème round.

Sébastien MADANI dut lui attendre la 5ème round pour faire la décision. Alors que le Géorgien Robison OMSARAHVILI semblait bien dans son match et répondait bien aux attaques du Français, il abandonna, contre tout attente , à la reprise du 5ème round.

Réaction de Sébastien MADANI après le combat :

« C’est dommage qu’il ait arrêté, je l’avais bien touché. De toute façon moi j’étais prêt puisque j’ai réalisé un championnat du monde, la semaine dernière à Las Palmas aux Canaries. Mais mon adversaire a fait forfait lundi. Donc je suis venu ici pour un match d’entrainement pour boucher le trou. J’attends maintenant une échéance pour faire le championnat du monde WWBF. Je suis déjà champion intercontinental WWBF, je suis co-challenger mondial. »

Le dernier combat voyait s’affronter, la star de la soirée que tout le monde attendait, Michel SORO contre l’Estonien Albert Starikov. Le champion d’Europe WBO des poids super-welter, très affuté, n’a laissé aucune chance à son adversaire du jour. L’Estonien arrivait à placer quelques attaques mais son jeu était totalement déstructuré. Il faudra, tout de même attendre la 6ème reprise pour voir Michel SORO envoyer 2 fois son adversaire au tapis. La seconde chute a eu raison de l’Estonien puisque l’arbitre arrêtait le combat par KO.

Rendez – vous cette semaine pour un retour en images et en vidéos sur cette belle soirée organisée par le Boxing Club Villeneuve, l’Association des habitants de la Crique Sud d’Arlequin, le Dojo Grenoblois et Batuka VI.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire