Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Pro D2 Interview de Fabien Alexandre avant Narbonne – FCG

Par Frédéric Sougey • 11 nov, 2011 • Catégorie: A la une, Rugby

Le 3ème ligne aile du FCG, utilisé avec parcimonie depuis le début de saison revient sur son parcours, son expérience en Top 14, le match contre Tarbes et le prochain adversaire du FCG : Narbonne.

Tout d’abord, peux tu présenter ton parcours ?

« J’ai commencé le rugby au GUC. Je suis ensuite parti pendant trois ans  à Villard-Bonnot où j’ai joué en minime et cadet. A partir de là, j’ai été contacté par le FCG où je suis parti en cadet jusqu’à mes 20 ans. J’ai quitté le FCG lorsqu’ils sont descendus en Fédérale pour suivre mon entraineur des – de 21 en Équipe de France qui était Marc Lièvremont. Il m’a donc amené avec lui à Dax où j’ ai passé deux saisons avec deux finales et une accession en Top 14. C’était entre 2005 et 2007. J’ai ensuite rejoint Clermont Ferrand (ASM) de 2007 à 2009 puis le Biarritz Olympique de 2009 à 2011. Ensuite, je suis revenu au FCG en février 2011. »

Que t’a apporté personnellement le fait d’avoir joué dans des grosse cylindrées du TOP 14 comme l’ASM et le BO ?

« Cela m’a apporté de côtoyer des grands joueurs, quasiment que des internationaux avec des clubs qui arrivent régulièrement en finale. Même si je ne les ai pas toutes jouées j’ai pu vivre l’expérience de deux finales de championnat de France avec Clermont et 1 finale de Coupe d’Europe avec Biarritz. C’est toujours des moments sympa à connaitre. J’y ai appris beaucoup avec de grands entraineurs et de grands joueurs. »

Le fossé est-il important entre les clubs de Top 14 et le FCG en terme de préparation, structuration… ?

« Non, je pense que le FCG est quand même un club précurseur qui se prépare très bien, qui est bien structuré et a une très bonne approche du professionnalisme. Il n’y a pas tant de différences que ça. Il y a toujours des variances qui dépendent un peu des des entraineurs qui voient les choses différemment. Le club le plus professionnel que j’ai connu est l’ASM et Grenoble n’est vraiment pas loin. »

Comme tu as été relativement peu utilisé ce début de saison, comment fais tu pour rester mobilisé et être prêt lorsque le FCG a besoin de toi ?

« Ce n’est pas évident. C’est vrai qu’il y a beaucoup de concurrence. Au jour d’aujourd’hui les coachs préfèrent faire jouer d’autres joueurs, ce n’est pas toujours évident à accepter. Après, il faut continuer à s’entrainer, à être réglo , à apporter aux autres lors de la préparation pour les matchs. Nous n’avons tous qu’un seul objectif : la montée. Les saisons sont très longues, on est à peine au tiers. Il faut rester concentré, mobilisé pour pouvoir rentrer sur un match et faire la différence. Après ça tourne. »

La pression n’était pas trop forte pour ta titularisation à Tarbes ?

« Non, il n’y avait aucune pression. Malheureusement, tous les joueurs n’ont pas pu montrer leur vrai niveau à cause des consignes et du mauvais temps. On a du beaucoup jouer au pied. C’est vrai que c’est difficile, dans ces condition, pour un joueur de se démarquer du groupe. En plus, malheureusement la victoire n’est pas au bout. L’équipe fait un très bon match mais il nous a manqué du réalisme au pied où on rate 15 points. Sinon faut croiser les doigts, ne pas baisser la tête  en espérant que contre Narbonne ça va passer à l’extérieur. »

Justement, un petit mot sur cette équipe de Narbonne ?

« La clé du match sera de mettre de suite la main sur le ballon car c’est une équipe de bas tableau qui était partie pour faire un résultat à La Rochelle et a pris 50 points. Ils auront la motivation et l’envie de faire quelque chose contre nous comme toutes les équipes du championnat du fait de notre statut de favori. Il va vraiment falloir se méfier de cette équipe qui a de très bonnes qualités de contre-attaque. Il va falloir prendre le jeu devant, être patient, marquer des points et surtout ne pas manquer les occasions de les marquer car les équipes adverses ne les manquent pas. Depuis le début de la saison, ça s’est souvent fini comme ça à l’extérieur. On rate les occasions, les adversaires ne les ratent pas et on perd les matchs de 2 ou 3 points. C’est un peu rageant. »

Fabien Alexandre en bref :
Date de naissance : 14/05/1985
Poste : 3ème ligne aile
Poids : 93 kg
Taille : 186 cm

Crédit photo : fcgrugby;com

Partagez :
  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • email
  • PDF
  • Twitter
  • Wikio FR

Enregistrer un commentaire