Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Pro D2 Clément Darbo : « travailler ensemble pour faire avancer l’équipe »

Par • 18 Nov, 2011 • Catégorie: A la une, Rugby

Il est LA grosse satisfaction du recrutement estivale du FCG dans cette première partie de saison. Le demi-de-mêlée Clément Darbo revient sur les raisons de son arrivée et sur la saine concurrence avec Pélissié.

Peux-tu nous présenter ton parcours ?
« J’ai 25 ans. J’ai commencé le rugby à l’âge de 7 ans dans un petit club à 30 km de Pau qui s’appelle Lembeye. J’y ai fait toutes les catégories jusqu’à la première, j’ai joué en Honneur là-bas, à 18 ans. Ensuite, je suis parti à Pau en Crabos 2ème année. L’année d’après j’ ai intégré le centre de formation. J’ai passé en tout sept saisons à la Section Paloise avant de rejoindre le FCG cette année. »

As-tu eu d’autres sollicitations et si oui, pourquoi Grenoble ?
« Non , le FCG m’avait déjà contacté il y a 2 ans et j’avais refusé. Je n’étais jamais parti de Pau et je sortais d’une bonne saison donc j’avais décidé de continuer l’aventure à Pau. L’année dernière, cela ne c’est pas passé comme je le voulais au sein de la Section Paloise et Grenoble continuait à me solliciter. Le projet sportif m’a plu ainsi que leurs ambitions de montée. De plus, ils sortaient d’une très bonne saison. Il s’agit d’un grand club dans une grande ville donc je suis arrivé ici. »

Comment expliques-tu que tu sois si vite imposé dans cette équipe ?
« Imposé non. J’ai eu la chance que Blair n’était pas à l’aise au pied sur les deux premiers matchs qu’il a réalisé. Donc il m’a simplement demandé de prendre le relais. Lors de mon premier match contre Mont De Marsan j’ai buté et tout c’est bien passé, j’ai eu de la réussite. »

Comment se passe la concurrence au sein du FCG ?
« Cela se passe très bien avec Jonathan (Pélissié, ndlr). Il avait commencé les deux premiers matchs et ensuite c’est moi qui ai attaqué. On garde de très bonne relations et c’est un très bon ami. On s’entend bien à l’entrainement comme en dehors. La concurrence, il y en a , mais on essaye surtout de travailler ensemble pour faire avancer l’équipe. »

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire