Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Interview de Fabrice Landreau après FCG – CSBJ (30-13)

Par • 28 Nov, 2011 • Catégorie: A la une, Rugby

Le manager grenoblois revient sur la belle victoire acquise par son équipe ce dimanche au Stade des Alpes face au voisin berjallien.

Fabrice, comment analysez-vous cette victoire acquise en seconde période ?
« C’était un match très fermé où chacun a eu les opportunités pour l’emporter. Nous, on s’est un peu mélangé les crayons dans la conduite de jeu et dans le sens tactique surtout. Il a fallu attendre la mi-temps et les cartons pour remettre un peu tout ça dans l’ordre. Le tournant du match c’est quand même le carton de Da Silva qui nous permet de prendre l’avantage et puis ce carton rouge qui nous permet de prendre le bonus offensif. Mais c’était un match extrêmement serré, à la 70ème minute personne ne savait qui allait l’emporter. C’était un match très disputé où ni Bourgoin ni Grenoble n’arrivait à prendre l’ascendant. Tout s’est joué dans les 10 dernières minutes. Il a fallu profiter des erreurs berjalliennes pour sceller le score et remporter ce match très compliqué. Je pense que c’est à travers des matchs comme celui là que l’on apprend énormément. Même si elle a mis du temps à se dessiner, la victoire est obtenue avec les honneurs. On a réussi à réunir 20 000 personnes, il y avait beaucoup de joie dans ce stade et nous on apporte la victoire et la 1ère place en cadeau. C’est une très belle journée réussie qui laissera de beaux souvenirs à tout le monde. C’était un rendez-vous important et on ne l’a pas manqué. »

Ce match a aussi confirmé les lacunes du jeu au pied de Blair Stewart qui aurait pu coûter cher au FCG…
« Oui, ce match a confirmé les lacunes de Blair. Maintenant c’est quelqu’un de très professionnel qui fait beaucoup d’efforts donc je ne suis pas inquiet pour lui. C’est quelqu’un qui a un grand talent et ce n’est que passager. Il faut savoir aussi que sa première qualité n’est pas d’être un buteur à la Wilkinson. C’est surtout un animateur de jeu , c’est un joueur qui crée des déséquilibres, qui a toute la palette du jeu au pied. C’est vraiment un joueur extrêmement brillant. Le tir au but est un plus. Tous les N°10 français ne sont pas d’excellents buteurs. »

Au contraire de Clément Darbo, qui a rendu une copie parfaite ?
« Il a su bonifier grâce à son jeu au pied tout le jeu qui a pu être lancé par Grenoble. Il a scellé la victoire. Mais c’est avant tout une victoire collective même si lui a su façonner le score. »

Que va-t-il falloir au FCG pour conserver cette 1ère place ?
« Il va falloir aller chercher encore des victoires à l’extérieur, des petits bonus à droite à gauche et surtout être constant. C’est ce qui sera le plus important. »

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire