Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Le jeune de la semaine : Noël-Antoine Pierre (patinage artistique)

Par • 18 Jan, 2012 • Catégorie: Divers

Chaque semaine, Gre-Sports vous propose de découvrir un jeune et prometteur acteur du monde sportif grenoblois au travers son parcours, son actu’ et ses objectifs pour la suite de sa carrière. Cette semaine, Noël-Antoine Pierre, jeune patineur, récent 4ème des championnats de France Élite.

Noël-Antoine, peux-tu nous retracer ton parcours ?
J’ai 16 ans et je suis en Première S au lycée Mounier. Je suis un cursus normal même si mon emploi du temps est organisé en fonction du patinage puisqu’entre la glace, la préparation physique et la danse j’ai une petite vingtaine d’heures d’entraînement par semaine.
J’ai commencé à l’âge de 6 ans. Lors de l’ouverture de Pôle Sud il y a eu une journée portes ouvertes et c’est là que tout a débuté. J’ai intégré la section haut niveau dès l’année suivante, toujours au sein du club de Grenoble. Petit j’ai surtout disputé des compétitions régionales jusqu’à l’an passé où j’ai disputé ma première compétition à l’étranger, en Slovénie.

Avec en point d’orgue de ta carrière jusque là cette surprenante place de 4ème lors des derniers championnats de France Élite ?
C’était magique ! Il y avait 12 qualifiés cette année et, à la base, je n’étais que 13ème au bilan donc premier remplaçant. Il y a eu un forfait donc j’ai été rattrapé. Personne n’attendait rien de moi donc j’ai évolué sans aucune pression lors du programme court. Pas contre, pour le long, c’était autre chose puisque j’étais déjà 4ème et qu’il fallait tout faire pour essayer de conserver cette place. Je suis évidemment plus que satisfait et cela me motive encore plus pour la suite.

Quels sont tes objectifs pour la suite de ta carrière ?
Déjà, j’espère participer aux prochains championnats du monde Juniors qui se dérouleront en mars il me semble en Biélorussie. Après, il y aura les championnats de France Juniors et quelques Grand Prix où l’objectif sera de me frotter à des patineurs d’autres pays. D’un point de vue technique, il me manque encore le triple axel et le quadruple ainsi que plus de maturité dans mon patinage : ce seront les points à travailler. Mon point fort pour le moment est le côté « pirouette » mais là aussi je sais que je peux faire mieux.

Un petit mot pour finir sur ton partenaire à Grenoble Chafik Besseghier qui va participer aux prochains championnats d’Europe ?

J’ai eu l’occasion de m’entraîner avec lui et Brian Joubert fin décembre à Pôle Sud et il était très bien, très en forme. Je pense que la pression va petit à petit monter mais il est capable de faire quelque chose de grand. C’est un gros plus pour moi de pouvoir le côtoyer. C’est quelqu’un qui m’aide beaucoup, qui ne me permet pas de me reposer. Et c’est de toute façon plus motivant de pouvoir s’entraîner avec un ami que tout seul. C’est également un grand modèle pour moi.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire