Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Pro D2 : Interview de Jonathan Best

Par • 17 Mar, 2012 • Catégorie: A la une, Rugby

Jonathan Best nous livre ses impressions sur l’équipe de Tarbes que le FCG affrontera ce dimanche au stade Lesdiguières, sur la polyvalence des joueurs au FCG et sur la série de matchs à domicile qui se profile.

Peux-tu présenter ton parcours rugbystique ?

« C’est la 10ème année consécutive que je suis à Grenoble, mais j’ ai été formé à Romans sur Isère où j’ai commencé le rugby à 7-8 ans. J’ai fait ensuite un break entre 13 et 20 ans puis j’ai rejoint le FCG. Je me sens bien à Grenoble et j’ai eu la chance, à chaque fois, que l’on me propose de resigner dès la fin de mon contrat. Tant que je peux rester au FCG, j’y resterai. »

Vous allez affronter une équipe de Tarbes qui n’est pas au meilleur de sa forme…

« On a regardé la vidéo et on a vu que c’est une belle équipe de Tarbes même si les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. C’est une des équipes du championnat qui joue le plus au ballon, ils ne méritent pas leur place au classement. Ils ont aussi des problèmes en interne, ce qui peut expliquer leurs résultats en dents de scie. Pour bien connaitre le championnat de ProD2, on sait qu’il n’y a pas de matchs faciles tout au long de la saison. Surtout que l’on n’a pas le droit à l’erreur à domicile. On a préparé ce match très sérieusement avec l’objectif de gagner. On a perdu le match aller mais c’était dans un contexte bien particulier, à cause de la pluie. On balbutiait un peu notre rugby car c’était encore le début de saison et on n’avait pas encore assimilé tous les systèmes de jeu. Maintenant, on est dans un autre état d’esprit. On est plus en confiance à l’inverse de cette équipe tarbaise. On va se concentrer sur notre jeu et essayer de rester concentré jusqu’à la fin. »

L’enchainement des matchs et les blessures obligent les joueurs à avoir une grande polyvalence, à l’image de la charnière plutôt inhabituelle alignée contre Tarbes…

« Depuis le début de la saison, les entraineurs aiment bien changer les joueurs de poste. Notamment moi, je suis le bon exemple. Je suis 3ème ligne de formation et ça m’arrive de faire des matchs en seconde ligne. Après on a des joueurs, la charnière 9 et 10 par exemple, qui sont capables de jouer 9 ou de jouer 10. Ce week-end, c’est Jonathan Pelissié qui va jouer 10 et Valentin Courent qui jouera 9 alors que c’est plutôt l’inverse d’habitude. Je pense que c’est plutôt une richesse pour l’équipe, çela nous permet de combler les manques en cas de pépins. C’est aussi enrichissant pour le joueur d’être capable de jouer à plusieurs postes, cela ne peut apporter que du plus à une équipe. »

Vous allez enchainer un bloc de 3 matchs à domicile, c’est l’occasion de prendre définitivement votre envol au classement ?

« Si on regarde un peu plus loin, sur les 6 prochains matchs on en joue 5 à domicile. En plus, le déplacement est tout proche puisque l’on va à Bourgoin. On sait que ce passage là sera décisif, il ne faudra pas faire de faux pas pour rester premier. On s’est donné les moyens de faire une belle fin de saison en allant chercher des points à l’extérieur et il ne faudra pas gâcher ces résultats là en faisant une contre-performance à domicile. On est bien concentré et l’on a envie d’assurer notre première place le plus tôt possible. On veux surtout que ce soit plié avant le déplacement à Dax, second du classement. »


Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire