Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Volley-ball : le GVUC a de l’avenir

Par • 23 Mai, 2012 • Catégorie: A la une, Basket/Hand/Volley

Si l’équipe Senior a failli dans son objectif d’accession en Nationale 1, le Grenoble Université Club peut en revanche enorgueillir des résultats de ses jeunes pousses. Entretien avec Yvan Gillet, responsable du secteur jeune.

Yvan, peux-tu déjà te présenter et présenter ton travail ?
J’ai 28 ans et que je suis inscrit au club depuis maintenant 15 saisons dont les 8 dernières en tant que coordinateur sportif chargé du développement des jeunes. J’ai pu avoir la chance de jouer en Nationale 2 en 2008-2009 mais j’ai toujours évolué en championnat régional. J’ai connu le spectacle de la ProB au club lorsque j’étais jeune joueur et mon objectif personnel est de voir un ou plusieurs de nos jeunes intégrer nos équipes phare en féminin comme en masculin. Je coordonne également les entraineurs de chaque équipe jeune et sénior.
2004, le club m’a donné comme mission principale de relancer le secteur jeune et aboutir à la situation actuelle : être présent sur toutes les catégories et fidéliser nos jeunes avec comme ambition de les faire évoluer au plus haut niveau. C’est un travail de fourmis qui met de nombreuses années à se mettre en place mais les résultats sont très positifs et la fidélisation de nos jeunes montrent que le club est bien engagé dans une optique de formation.
J’ai mis en place des cycles d’animations avec les écoles primaires de proximité, développé la section sportive à l’Externat Notre Dame, intégré grâce à cette section des éléments de l’Externat au club, ce qui leur permet d’avoir des entrainements en + (c’est le cas de nos cadets et les résultats sont visibles). J’ai aussi créé une école de volley le mercredi après-midi où des touts petits de 6 ans découvrent les bases du jeu collectif.
Nous terminons également la saison sur des créneaux mis en place avec la plage de la Bifurk où tous les jeunes peuvent se réunir et de ce fait se voir dans une ambiance ludique où les plus grands font « rêver » les plus petits. La Nationale 2 est aussi un élément moteur : il n’est plus envisageable pour certains de nos jeunes de rater un de leur match.

Le GVUC est notamment le 1er club de la région en terme de licenciés et les résultats des différentes équipes de jeunes sont excellents. Peux-tu nous en dire plus sur les résultats de votre politique auprès des jeunes ?
Depuis 2004, le club connait une augmentation de 48% de jeunes dans toutes les catégories. On peut d’ailleurs relever que dans chaque catégorie, de Poussin à Juniors, garçons ET filles sont représentés. On atteint un total de 774 licenciés (le 2nd du classement, Villefranche, n’a que 585 licenciés, ndlr) dont 547 licences dites « évènementielles » c’est à dire des personnes qui ont été amenées à participer à des séances de volley ou des évènements volley organisés par le club. Cette montée d’effectif est due aux animations effectuées auprès des classes primaires, collèges et lycées où j’interviens toute l’année. Exemple : je vois une classe de 28 élèves pendant 8 séances de volley (appelées SMASHY) et ils sont enregistrés au niveau du club d’où ce nombre important.
En ce qui concerne les résultats, ils sont en effet probants. Les Juniors garçons ont par exemple terminé 1ers en championnat régional et plusieurs autres formations ont fini premières au niveau départemental.


Quels sont désormais les axes que tu comptes développer, pour la saison prochaine notamment ?
L’idée pour la saison prochaine est de continuer dans la même dynamique avec des catégories minime F et M engagée en plus en coupe de France et des jeunes qui vont intégrer progressivement les équipes 1 ou/et 2.
Les animations seront encore d’actualité et je me chargerai de faire avancer nos sections sportives avec comme objectif de préparer ses jeunes à s’intégrer et à les fidéliser dans notre club désormais formateur.


Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire