Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Top 14 – le FC Grenoble en quête d’exploit

Par • 1 Déc, 2012 • Catégorie: A la une, Rugby

Que peuvent bien espérer les rugybmen du FC Grenoble ce samedi en fin d’après-midi de leur déplacement à Toulon à l’occasion de la 12ème journée du Top 14 ?
« Ne pas rester en rade », par exemple, pour reprendre un des titres souvent utilisés pour les articles consacrés à Toulon. Franck Corrihons parle lui de « ne pas être ridicules« . Il faut dire que le RCT a de quoi faire peur avec sa « constellation de stars » là où le FCG ne compte par exemple dans ses rangs qu’un seul international.
Ce n’est pas faire injure à Farley et ses coéquipiers que de dire qu’un point de bonus défensif ramené du Var serait déjà un beau petit exploit face à une formation qui survole pour l’instant le Top 14 (avec seulement deux défaites à Toulouse et Clermont, ses deux premiers poursuivants).
Mais au-delà du résultat brut, cette rencontre peut être un tournant dans la saison (couplée à la réception du Stade Toulousain, d’ailleurs). Si Olivier Azam voit Grenoble en « candidat aux play-offs« , le promu semble pourtant avoir encore quelques galons à gagner pour entrer dans cette catégorie.
Impeccable à domicile (mais que face à des formations qu’elle précède au classement), l’équipe de Fabrice Landreau manque encore d’un match référence face à un « gros » en déplacement. Elle a pour l’instant à chaque fois nettement perdu chez le 2ème (Clermont, 44-20), le 4ème (Castres , 30-13) et le 5ème (Montpellier, 23-6).
Le test sera donc intéressant à Mayol. Une claque et le FCG pourra se consacrer à assurer son maintien le plus rapidement possible face à des formations de son calibre. Si le club isérois veut au contrer affirmer son ambition et se positionner comme un candidat crédible au Top 6, il serait de très bon ton de bousculer les Varois.
Grenoble peut-il le faire ? A l’exception de la titularisation de Ninard qui a très peu joué depuis le début de la saison (et à un degré moindre de Tuculet + la présence sur le banc de Vanderglas, Best ou Courrent), le staff a aligné peu ou proue ce qui fait office d’équipe type compte tenu des absences et nourrit l’ambition « de mettre notre jeu en place et de rivaliser avec Toulon sur certains points« , dixit Corrihons.
On saura aux alentours de 20h30 si le FC Grenoble a pu suffisament titiller son prestigieux hôte pour pouvoir prétendre à son (tout) petit coin dans la cour des Grands.

La fiche du FC Grenoble

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire