Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Interviews croisées de Julien Baylacq et Sébastien Raibon

Par • 7 Déc, 2012 • Catégorie: A la une, Hockey

Les Brûleurs de Loups reçoivent Briançon ce samedi 8 décembre, à Pôle Sud, en Ligue Magnus. La victoire sera quasi impérative pour briser la spirale de défaite dans laquelle s’enfonce l’équipe de Jean-François Dufour. Julien Baylacq, le capitaine isérois, revient pour nous sur la préparation de cette rencontre capitale.

Retrouvez l’interview de Sébastien Raibon sur Métro-Sports

Julien, dans quel état d’esprit et de forme abordez-vous ce match face à Briançon ?
Le moral est bon même s’il est vrai que plusieurs défaites se sont enchaînées et que fournir un « gros match » serait préférable pour se sentir vraiment fier. Les derniers entraînements ont été bien vécus par tous les joueurs de l’équipe. Aucunes remontrances n’ont été faites. Se sont seulement des encouragements qui ont été fournis par l’entraîneur (Jean-François Dufour), dés le retour de Rouen. L’ambiance au sein de l’équipe n’a pas été atteinte, on reste solidaire malgré ces contre-performances consécutives.

Tu as inscrit le seul but de l’équipe à Rouen ce mardi, es-tu satisfait de ta performance malgré la défaite ?
Dans une telle compétition, ce n’est pas la performance individuelle qui compte mais la performance collective. On s’est battus à fond et jusqu’au bout, c’est ce qu’il faut retenir de ce match.

Un mot sur les Diables Rouges de Briançon ?
C’est une grosse équipe, difficile à battre et ayant de bonnes capacités techniques autant du point de vue défensif qu’offensif. Il faut que la victoire soit au rendez-vous pour briser notre mauvaise série, peu importe le score, cela reste anecdotique.

Si tu avais dû jouer à un autre poste, lequel aurais-tu choisi ?
Je n’échangerais mon poste d’attaquant pour rien au monde !

Déjà des projets pour les (courtes) fêtes de fin d’année ?
Passer quelques jours dans le Sud, dans les alentours d’Aix en Provence, avec toute ma famille, chez mes grands-parents.

Crédit photo : Philippe Durbet

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire