Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

FC Grenoble – Stade Toulousain (15-6) : victoire en deux actes

Par • 22 Déc, 2012 • Catégorie: Rugby

Le FCG est venu à bout de Toulouse 15-6 ce samedi 22 décembre, au Stade des Alpes, pour le compte de la 13ème journée du Top 14. Une victoire construite en deux temps : une première période maitrisée et une seconde mi-temps où les Isérois ont sorti les barbelés. Cela faisait 17ans que Grenoble n’avait plus battu le Stade Toulousain…

Vous pouvez retrouver la fiche technique et revivre le live du match sur Métro-Sports.

Grenoble est toujours invaincu cette saison à domicile. Et même si Toulouse n’était certainement pas au mieux de sa forme ce samedi après-midi, cela n’enlève rien au mérite des joueurs de Corrihons & Bégon qui ont ENFIN battu une équipe du Top 5 cette saison.
Paradoxalement, si Vincent Clerc et ses coéquipiers ont marqué l’ensemble de leurs points en première période, les 40 premières minutes ont été nettement à l’avantage des locaux qui, dans le sillage d’une conquête efficace – avec notamment un alignement qui a chipé plusieurs ballons à son vis à vis – et d’un jeu au pied d’occupation globalement bon, ont dominé les débats. Courrent a manqué deux pénalités difficiles mais a converti à trois reprises le temps fort isérois au tableau d’affichage. Le FCG, peut être par manque de dynamisme, n’a en revanche que très peu souvent pris la défense toulousaine à défault, à l’exception d’une belle inspiration au pied de Stewart mais Waqaseduadua commettait un en-avant à la réception de la transversale de son ouvreur.
Si la seconde période commençait par 3 nouveaux points de Courrent, les rôles étaient complètement inversés par rapport au premier acte avec des Toulousains maîtres du ballon. Les hommes de Landreau endossaient alors le bleu de chauffe et plaquaient à tout va (que de beaux tampons tout au cours de la rencontre, et des deux côtés, d’ailleurs) . Le jeu au pied isérois connaissait en revanche quelques couacs avec des touches non trouvées, notamment, ce qui permettait aux visiteurs de bénéficier de nombreuses munitions. Les en-avants se multipliaient également des deux côtés avec l’apparition de la pluie.
Si les locaux se sont surtout montrés à leur avantage en défense lors de la deuxième mi-temps (mention spéciale à Hunt mais tous les Isérois furent au diapason), ils auront aussi su faire preuve d’audace avec une relance de leur propre en-but (!) qui débouchera 50 mètres plus loin sur un hors-jeu toulousain et les trois derniers points de Courrent. Sans doute l’action du match et en tout cas la plus révélatrice de la confiance de Best et ses partenaires dès qu’ils évoluent à domicile (et c’est encore plus vrai au Stade des Alpes quand ils sont portés par 20 000 âmes toutes acquises à leur cause).
Le maintien se rapproche à petit à petit, la réception de Bordeaux-Bègles, lors de la prochaine journée, doit permettre de faire un pas de plus en sa direction. Il sera toujours temps de rêver à plus une fois qu’il sera acquis. En espérant bien revoir ces scènes et larmes de joie encore souvent d’ici la fin de la saison !

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire