Gre-Sports

Le site d'actu' sur les clubs et sportifs grenoblois

Interview de Romain Villard (GF38)

Par • 18 Jan, 2013 • Catégorie: Football

Vous pouvez retrouver un portrait du jeune défenseur central chez nos partenaires Métro-Sports.

Romain, tu es enfin de retour sur les terrains après une longue indisponibilité, quelles sont tes premières sensations?
Ça fait vraiment du bien. Ça faisait vraiment longtemps que j’attendais ce moment, la reprise. Ça me fait vraiment plaisir.

Quel est ton ressenti après la défaite de tes coéquipiers à Strasbourg?
C’est un peu dur d’en parler, je n’étais pas sur place. Mais j’ai tout de même eu beaucoup d’échos du match, il y a beaucoup de frustration. C’est toujours le même scénario, on a beaucoup d’occasions qu’on n’arrive pas à concrétiser. Je me dis que c’est vraiment dommage, on avance pas beaucoup au classement.

De ton côté, comment s’est passé ton match de reprise avec la réserve ce week-end?
Très bien, j’ai joué 90 minutes, ça fait du bien de retrouver le terrain et des adversaires. J’ai réussi à tenir tout le match, ce qui est vraiment un point positif. Ça me permet de retrouver un peu du rythme, même si ce n’est pas un match de CFA. Les sensations reviennent tout doucement. Je n’ai pas ressenti de douleur particulière, même si forcement après 90 minutes ça tire un peu dans les jambes!

Quand penses-tu pouvoir être réellement apte pour reprendre avec le groupe de CFA?
De mon côté je pense vraiment que c’est bon, même si je manque encore beaucoup de compétition. J’ai encore un manque de rythme certains, mais par rapport à la blessure je suis prêt.

Tu avais dit que ton année à Dunkerque avait été bénéfique. Ça reste encore aujourd’hui un bon souvenir?
Ho oui bien sûr! Encore aujourd’hui j’en garde un très bon souvenir. Ça m’a permit de prendre de la maturité, d’évoluer loin de mes repères, de voir un autre football. C’est une belle expérience.

Même si en ce moment il y a beaucoup de suspensions, la concurrence en défense centrale ne te fais pas peur, toi qui va avoir besoin de temps de jeu?
Non, la concurrence ne doit pas faire peur, au contraire. On se doit justement d’être toujours à 100%, on ne doit pas se relâcher. Sans concurrence, les joueurs prendrait trop de confiance, et il n’y aurait plus aucun challenge. Ça apporte également des choix différents au coach, c’est bénéfique pour l’équipe.

Toi qui a pu voir cette première partie de saison de « l’extérieur », penses-tu que la montée en National soit encore envisageable?

Tant que mathématiquement c’est encore possible, oui. Tout le monde sait que ça risque d’être très dur. Il ne faut pas se focaliser sur le classement, nous n’avons plus rien à perdre, il faut prendre les matchs les uns après les autres. Nous ferons les comptes à la fin de la saison.

Ton passage en équipe de France -16 reste-t-il un bon souvenir, ou une vague image lointaine?
Ça reste un très bon souvenir, mais c’est vrai que c’est loin maintenant. Ça m’a permis de connaitre autre chose, de découvrir le très haut niveau en jeune. Mais maintenant c’est derrière moi, je vis au présent.

Et l’équipe de France aujourd’hui, il y a Karim Benzema, Hugo Lloris… Et pourquoi pas Romain Villard?
(Rires) Non je ne peux pas dire que j’y crois forcement. En jouant en CFA ça serait vraiment mentir.

Be Sociable, Share!

Enregistrer un commentaire