La.Mud.Gre : « Découvrir Grenoble autrement »

la mud gre logoLa course à obstacles débarque dans la capitale des Alpes le 8 novembre prochain (inscription à tarif réduit ici). Nous avons rencontré la belle bande de passionnés à l'origine de ce « Mud Day » version Grenoble, l'association IASport. Interview.

Pourquoi vous êtes vous lancé dans cette aventure qu'est l'organisation d'une course à obstacles (CAO) à Grenoble ?

En tant que coureurs, habitant sur Grenoble, il est nécessaire de prendre la voiture pour aller à Valence, Lyon ou Courchevel. Pourtant Grenoble est une terre de sport(s) au vu de tous les gros évènement qu’on eu lieu sur l’agglo : JO , étapes de Tour de France, UT4M…

L’agglomération est constituée d’un public de sportifs, tant pour participer que pour regarder. En plus d’être une terre du sport c’est aussi une terre d’innovation et l’esprit start-up y est très présent. Les valeurs du sport et de l’esprit start-up sont très proches tout autant que l’esprit d’entreprendre.

On a donc eu l’envie de faire découvrir à Grenoble la CAO.

Comment expliquez-vous le succès de ce genre d'évènement ?

pneus mud.greC'est vrai qu'aujourd'hui en France on trouve 160 dates avec en moyenne 1000 participants par course et ça peut monter jusqu'à 9000. On connait bien sûr avant tout le concept Mud Day, le nom de l'épreuve gérée ASO.
Nous pensons que les gens ont besoins de défis. Nous, de notre côté, permettons aussi de regrouper aussi bien le marathonien que le crossfiteur. On a aussi un côté fun et sans prise de têtes. Tu peux shunter (contourner) un obstacle le cas échéant. C’est également un événement fédérateur et intergénérationnel ; tu peux venir en famille, entre potes, entre collègues... Il n'y a pas forcément de chrono, en CAO c’est pas combien tu as mis de temps c’est juste « je suis un finisher ».

Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer ?

Rassurer les gens quant à leur capacité à participer à ce type d’événement. La course à obstacles c’est environ 20% de non sportif. Sachant qu’en France la CAO représente environs 250000 participants à partir de 16 ans et jusqu’à 70 ans (nous avons pas vu plus âgés encore) sous conditions de certificats médicales. Il faut faire comprendre qu’un obstacle n’est jamais insurmontable,

Après sur un plan plus organisationnel il a fallu fédérer les partenaires et les fournisseurs autour du projet.

Votre objectif ?

Faire une CAO qui fasse découvrir Grenoble aux Grenoblois autrement et faire que cette édition 2015 soit appréciée par les inscrits et qu’ils aient envie de revenir.
Les autres épreuves du genre ne font pas de la ville leur champ d'action puisqu'ils sont souvent besoin d'un terrain important pour installer leurs obstacles ; à Grenoble impossible de creuser des troues pour mettre de la boue par exemple. De notre côté on a cette volonté citadine, cette volonté de proposer quelque chose de différent. D'où le fait de proposer un itinéraire semi-urbain tout en se fixant comme contrainte de ne pas impacter le Grenoblois qui n'en a rien à faire de la course à obstacles.

A quoi peut s'attendre votre participant et sur combien d'inscrits tablez-vous ?

Des pneus, on va faire grimper des gens sur des voitures destinées à la décharge, dépolluée- on utilise des objets obsolètes, destinés à la poubelle, y aura un filet à grimper... Comme on le disait on va essayer de faire découvrir Grenoble autrement. On ne dévoilera le parcours qu'au dernier moment, on peut juste vous dire que l'on partira de Gières et que l'on arrivera au parc Paul Mistral.
On a déposé un dossier sécurité pour 3000 participants, pour être tranquille en envisageant le maximum. Mais on table sur 1500 participants. On aura des départs par vague (400 personnes en même temps ça sera un grand max et on prendra surement de la marge). Confort et plaisir du parcours seront nos deux maîtres-mots.

Si vous désirez vous inscrire, Métro-Sports vous permet de bénéficier d'une remise de 5€. Rendez-vous ICI pour en bénéficier.