Protec – Ring Grenoblois : une belle histoire autour d'un championnat

fernando goncalvesCe jeudi 22 octobre la Halle Clémenceau accueillera une belle soirée de boxe, avec en point d'orgue un combat pour le titre de champion de France super moyens que le boxeur du Ring Grenoblois Nicolas Dion. Un événement rendu possible par un partenariat noué avec la société Protec. Une histoire d'hommes. Une histoire d'humain.

Fernando Goncalves est un passionné. Et un ancien boxeur lui même. « A l'exception de la naissance de mes enfants, les moments les plus inoubliables, qui m'ont laissé mes meilleurs souvenirs, sont liés à la pratique de cette discipline » explique-t-il d'ailleurs.
Rien d'anormal, donc, à le voir inciter la société pour laquelle il travaille, Protec, à s'associer « à une belle image, un sport qui véhicule des valeurs positives même si en France la boxe n'est malheureusement pas souvent appréciée à sa juste valeur ; si les efforts concédés par les boxeurs ne sont pas toujours reconnus. »

Ne restait plus qu'à trouver un lien avec le Ring Grenoblois pour voir les deux structures construire un projet commun main dans la main. C'est là qu'intervient une rencontre. Une belle histoire. Laissons Fernando nous la conter. « J'ai rencontré Patrick (Mallaizée) et Nicolas (Dion) en Nouvelle-Calédonie il y a un an. Ce dernier participait à un championnat de France. J'ai demandé à avoir une photo avec mon fils de 2 ans, qui est calédonien comme Nicolas, pour qu'il puisse avoir un souvenir plus tard. Ils n'étaient pas disponible sur le moment, à quelques heures du match, mais ils m'ont donné l'adresse de leur hôtel et dis de venir le lendemain. Nico, qui est la simplicité même, a répondu présent et a accepté de faire la photo avec plaisir (après avoir perdu son combat la veille, ndlr). Je suis revenu en métropole et j'ai vu quelques semaines plus tard sur Facebook qu'il cherchait un sponsor... Ils ont été un peu surpris de mon message mais ils se sont rappelés de moi. »
Et voilà comment Protec est devenu partenaire de l'évènement organisé à Clémenceau ce jeudi. Mais pas que. Fernando a aidé par exemple aidé à la tenue d'un stage en altitude il y a quelques semaines en procurant un logement à quelques boxeurs grenoblois. « On essayera d'accompagner encore le Ring Grenoblois à l'avenir » explique-t-il également. « Nous nous sommes bien sûr renseigner sur ce club. Il a été fondateur de pas mal de choses ; cela fait des années qu'ils font du bon travail. On ne les lâchera pas. »

Pas juste une façon de parler pour l'ancien boxeur qui a même pris quelques jours de vacances pour suivre la préparation. « On sera même présent avec ma famille à Grenoble la dernière semaine avant le combat. »
Son pronostic sur ce dernier va forcément en direction de son protégé. « Cette ceinture lui appartient. Le travail a été fait. La boxe de Nicolas est là, il reste à conclure le 22. On va garder la ceinture à Grenoble ! »


Teaser Gala de Boxe Grenoble 22 octobre 2015 par metro-sports