Interview d'Alain Lecocq président de l'association Trans'Vercors

Le dimanche 2 mars se déroulera une nouvelle édition de l'historique Trans'Vercors Nordic. A quelques jours de l'évènement, nous avons interrogé Alain Lecocq, le président de l'associatioin Trans'Vercors.

Les inscriptions sont en cours sur : transvercors.com
Réservation des navettes possible jusqu’au 27 février.
Inscriptions en ligne jusqu'au 1er mars 18h.
Inscriptions à l’Office du tourisme de Villard de Lans le 1er mars de 14h à 18h

Alain, parlez-nous d'abord un peu du côté historique de cette Trans'Vercors Nordic...
Il s'agit tout simplement de la plus vieille course en France du genre et de la 2ème mondiale après la Vasalopett, la mythique course suédoise de 90 km qui existe depuis 1922. C'est en 1968, après les Jeux Olympiques de Grenoble, que l'idée de traverser le Vercors a été mise en pratique. Claude Terraz, Louis Juppert et Bernard Salomon sont à l'origine de cette première. A l'époque, le damage était humain d'où des équipes de deux coureurs pour des questions de sécurité.

Une particularité qui a perduré...
C'est vrai que cette année encore par exemple on mettra en place cette formule à deux. Cette notion de sécurité n'est plus la même mais on a souhaité conservé cette originalité qui a finalement réussi à traverser les époques. C'est aussi ce qui peut faire le charme de cette course.

Combien de concurrents attendez-vous ?
Au moins entre 400 et 500. Après, si les conditions météo s'y prêtent, nous pourrions en espérer davantage.

Quelques grands noms sont déjà annoncés. Quel(s) type(s) de coureurs accueillez-vous en général ?
On a des participants très variés. Quelques gros poissons effectivement, la plupart s'inscrivant au dernier moment, qui viennent pour faire une performance. Cette année nous aurons également le plaisir d'accueillir pour la première fois Vincent Vittoz qui courra en compagnie de sa femme Hélène Rochas et qui est le parrain de la course. Loïs Habert devrait également être présent.
Mais à côté de ça on accueille des participants qui veulent juste profiter du parcours magnifique et accessible seulement pour une randonnée à cette occasion. Là pas question de faire un chrono, il s'agit simplement de profiter de la beauté des haut-plateaux du Vercors.