R1 – Montélimar était trop fort pour Echirolles

fc echirolles contre ums montelimarLe FC Échirolles a enregistré ce dimanche sa première défaite de la saison. Et elle n'a rien eu d'illogique face à une formation drômoise portée par ses individualités offensives.

A Échirolles, stade Eugène Thénard, Montélimar bat Echirolles 2-0 (mi-temps : 0-1). Spectateurs : 200 environ.

Buts : Henia (26', 90').

Avertissements : Vehier (68'), Armand (83').

FC Echirolles : Dahmane, Icarre, Besnard, Gonçalves, Fredj, Mehier, Domingues, Chiariglione, Sacilotto, Villard, Bakouboula. Puis : Elezaar, Cohard, Armand.

UMS Montélimar : Scribe, Luzolo, Missaoui, Dia, Chennaf, Daudet, Kerdjou, Mouly, Chafik, Henia, Rigoni. Puis Kerouache, Bourahla, Boudouh.

Le contexte :

Echirolles a remporté son premier match de la saison à Marboz grâce à un but de Romain Villard. Montélimar s'est lourdement incliné à Côte Chaude (3-0) dans un match où les absents étaient nombreux côté drômois.
Le FCE doit faire sans Abdelazziz, Benaboura, Provenzano et Medoukali et présente un groupe qui ne manque pas de potentiel mais très jeune (le banc n'a même pas 20 ans de moyenne d'âge et derrière ça les dépasse tout juste grâce au plus expérimenté Besnard).
Montélimar n'a plus gagné un match en déplacement depuis plus d'un an.

Le match :

L'équipe de Pierrot Dupupet se montre particulièrement inoffensive au cours des 45 premières minutes, avec un Bakouboula trop esseulé aux avant-postes. Les locaux passent le plus souvent côté droit mais le portier de l'UMS passe une première période des plus tranquilles, n'ayant à s'employer que sur des coups de pieds arrêtés ou sur une sortie dans les pieds de Sacilotto bien lancé par Bakouboula (14').
Côté Montélimar, c'est nettement plus tranchant offensivement avec un trio Chafik, Henia, Rigoni à l'aise techniquement, qui combine bien même si l'arrière-garde iséroise se montre vigilante. Il faut finalement une faute de main de Dahmane, excellent tout le reste de la partie, pour voir les visiteurs ouvrir la marque par Henia, bien servi par Rigoni. Les hommes de David de Freitas auraient même pu rentrer aux vestiaires avec une avance plus confortable mais Dahmane se rachetait bien face à des tentatives d'Henia (39') et Chafik (45').

La seconde période est de meilleure facture pour les coéquipiers de Romain Villard. L'attaquant Yanis Cohard remplace le défenseur Icarre à la pause (Domingues glissant en défense) pour apporter davantage de présence sur le front de l'attaque. Les occasions franches sont peu nombreuses mais au moins Echirolles se crée quelques situations et met davantage de pression sur son adversaire. A l'heure de jeu, l'ancien Grenoblois Dylan Domingues, à créditer d'un bon match ce dimanche, s'infiltre dans la surface et décoche une frappe premier poteau détournée en corner par Scribe. Le très jeune Matisse Armand apporte également toute sa fougue (parfois trop à l'image d'un jaune évitable) lors de son entrée. Mais globalement les tentatives échirolloises manquent de justesse à l'approche des 30 dernières mètres.
Derrière, si Dahmane remporte son duel face à Kerouache, il ne peut rien sur la frappe d'Henia qui s'offre ainsi un doublé dans les toutes dernières secondes du match.
Victoire logique pour l'UMS qui devrait jouer le haut de tableau cette saison si l'équipe est épargnée par les blessures.
Côté FCE une défaite qui ne remet pas en cause le projet. Cette année sera de transition avec beaucoup de recrues et des jeunes joueurs qui manquent forcément d'un peu d'expérience mais qui vont pouvoir progresser tout au long de l'année.

Le résumé vidéo :


Crédit photo : Carmelo Di Benedetto